mardi 2 février 2010

L’ordination

mercredi 18 août 2004
Place St Sulpice, Paris 2ème arrondissement

L’ordination


Préoccupé par je ne sais quelle idée morte
Archaïque, sillonnant un parterre ciselé
Réceptionnant d’un œil les regards atterrés
Impérieux, l’ordonné dévisage la cohorte.
Son rassemblement, peu enthousiaste, circonspect

Couvre à genoux la place entière ; s’allonge, s’endore
Occultant l’évènement, tous ronflent ! Quel irrespect !
Rage intérieurement le consacré qui sort
Précautionneusement et avance sa main droite
Silencieux, pour absoudre, du mieux possible, la gente

Affligée, désargentée, saumâtre, grise, démente

Coagulée, grouillante ; ignorant qu’elle miroite
Occulte, profane, pour survivre non le pardon
Enlacée, pullulante, mais de l’eau et du pain !
Uni sinon pour mourir pour vaincre la faim
Résignée la foule abattit le carillon.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire